Pourquoi une smartwatch?

Entrepreneur / Recent Post / 06/06/2017

Presque 8 mois déjà que je dis à mon mari la chose suivante :

« Ah oui mais je comprends pourquoi toi tu as besoin d’une smartwatch, tu passes ta vie en réunion, tu es super occupé, tu reçois 300 mails à la minute et 15 appels à la seconde… du coup ça fait sens. Mais moi, je travaille de la maison… bon j’ai des events, des rendez-vous, mais je suis souvent à la maison. Puis j’ai un GSM que j’aime beaucoup, du coup ça ne m’ennuie pas de l’avoir en mains à chaque instant pour checker mes réseaux ou mes mails… Rho puis une montre… je suis pas très montre… »

Sauf que… mon mari a commencé par me donner un tracker d’activité, qui t’envoie, de façon très sommaire, tes notifications messages, mails et appels.

En deux heures j’étais accro, j’avais le modèle de base, je voulais le modèle trendy… puis non, finalement ça sera une montre.

Trendaholic by Angy Ferro Fitbit

 

J’ai donc acheté une montre connectée, une montre toute choupette que je peux personnaliser. Un outil de travail qui me permet de checker mes tâches, mon agenda, mes nouveaux mails, mes messages.

Un gadget qui m’aide à rester on track avec mes progressions sportives.

Ma montre me permet de rester à jour également en termes de news et podcasts.

Tout ça, sans chercher au fin fond de mon énorme sac mon smartphone, non, mon smartphone aujourd’hui je ne le prends qu’en cas de production de contenu.

Je m’explique : répondre OK, oui, non à bientôt, j’arrive… des messages courts, je peux le faire via ma montre. Si je dois par contre écrire un mail plus long, poster sur mes réseaux, passer un coup de fil à un client, là j’utilise mon smartphone.

Ma montre actuelle est une Motorola 360 V2, parce que le design est simple, parce que sa taille est adaptée à mon poignet.Trendaholic by Angy Ferro. Motorola Gen 2

Mais je rêve d’une montre samsung, j’ai eu la chance de tester la Gear S3 et cette montre est fabuleuse, d’autant que, possédant un smartphone de la marque, la connectivité est au-dessus de tout ce qu’on peut avoir avec une montre d’une autre marque.

Par exemple, Samsung Health, une application que j’utilise beaucoup, est tout à fait intégrée dans la montre du géant Coréen.

Et puis il y a la roulette, c’est très bien pensé la roulette, ils sont vraiment les seuls à justifier l’utilisation d’un écran rond sur un tool de consultation de contenu. Parce qu’il faut bien avouer qu’un écran rectangulaire est bien plus ergonomique.

Seul problème, la montre que j’ai testée est énorme, parfaite pour un poignet d’homme, impensable pour un poignet délicat comme le mien.

Trendaholic by Angy Ferro Smartwatch

Samsung a bien une montre plus fine pour le marché Belge, la S2 vitesse, mais niveau performances la S3 c’est le must, et moi évidemment, le must j’aime bien.

Trendaholic by Angy Ferro

Autre point fort de la S3, l’autonomie, en comparaison à ma Motorola, j’ai pu faire 3 jours entiers, sans aucun problème! Usage normal : 1 heure de sport, 1 heure de marche, notifications et consultations d’informations. Je n’ai pas utilisé la fonction appel. Ma montre ne tient qu’une journée et demi au grand maximum.

Pour résumer, les femmes en Belgique n’ont pas encore assez d’options qualitatives et ergonomiquement adaptées. Parce que non, on n’a pas forcément besoin que ça soit doré, rose gold ou agrémentés de petits brillants. Parce que oui, on bosse, autant que des hommes, on fait du sport, on est nous aussi dans la performance! On veut donc une qualité Samsung Gear S3, pas Michaël Kors!

Les seuls à proposer une excellente option, sans discrimination, si ce n’est celle de la taille, c’est Apple. Oui mais voilà, l’Apple watch ne fonctionne qu’avec un Iphone; hors, l’Iphone j’ai quitté parce qu’Androïd est à plus adapté à mes exigences d’entrepreneur, plus précisément de Personal Stylist.

Je trouve ça dommage de cantonner les femmes à des options techniquement inférieures ou trop bling…

J’espère que les constructeurs sérieux, comme Samsung, Huawei, Motorola… vont se rendre compte qu’il y a un public féminin intéressé par les smartwatchs.

Pour ma part, au-delà de cette histoire de genre, je pense que d’ici 2 ans tout le monde portera une smartwatch, tout le monde se rendra compte, que c’est un outil qui fait gagner un temps considérable et dont l’ergonomie est redoutable.

Crédit photo : Dmitry Ratushny

 

 


Étiquettes : , , , , , , ,



Angy Ferro
Fondatrice de ce magazine Lifestyle online qui parle de mode et de beauté. Passionnée également de musique, de restos et de tout ce qui habite le monde des femmes actives accomplies.




Previous Post

adidas x Avenue

Next Post

Yseult D. Artiste et styliste





You might also like



0 Comment


Laisser un commentaire


More Story

adidas x Avenue

Pour fêter ses 10 ans, l’emblématique boutique de sneakers et de streetwear Anversoise fondée par Lina Frederiksson...

29/05/2017
%d blogueurs aiment cette page :